音频游览

音频游览LES PAYSAGES DE L’AGROPASTORALISME AUTOUR CIRQUE DE NAVACELLES (en voiture)

只有 荷兰语 法语

2 游览停留

  1. 语音导览概要
  2. 语音导览概要

    Accès : Arrivée au village de Campestre, garez-vous sur le parking à côté de l’église et parcourez les rues de ce village typique des causses. Plusieurs départs de randonnée sont également possibles à partir du village si vous souhaitez explorer le Causse à pied.

    UN VILLAGE CAUSSENARD

    Le village de Campestre est constitué de maisons en pierre calcaire typiques des Causses. Ces maisons sont étroitement liées à l’élevage et l’espace réservé aux Hommes y est réduit. Ainsi au rez-de-chaussée, le berger abritait son troupeau ce qui permettait également de chauffer l’étage supérieur qui constituait l’habitation, tandis qu’au grenier on entreposait les récoltes céréalières. L’accès à l’habitation se faisait par un escalier extérieur couvert. La toiture est elle aussi constituée de pierres plates de calcaire que l’on nomme ici «lauzes», elles recouvrent non pas une charpente (qui ne supporterait pas le poids des pierres) mais une voûte. Enfin chaque maison possédait une citerne, indispensable source d’eau potable sur les causses, dépourvus d’eau en surface. L’eau de pluie y était ainsi stockée après avoir été recueillie grâce à un système de gouttières. Tout près du village vous pourrez visiter les cazelles de Lacamp et plus particulièrement la cazelle de Candet. Celle-ci est un bel exemple de ces bergeries à usage temporaire. Elles permettaient au berger de s’abriter en compagnie de son chien et de son troupeau par mauvais temps.

    L’AGROPASTORALISME : IDENTITÉ DU TERRITOIRE ET GARANT DE BIODIVERSITÉ

    Ici, l’agriculture représente l’activité économique principale. Ainsi, à Campestre-et-Luc les éleveurs de brebis de race Lacaune produisent le lait qui servira à confectionner le fameux Roquefort.
    L’agropastoralisme ovin est omniprésent sur les Causses depuis le Néolithique. Cette forme d’élevage extensif associe le pâturage de troupeaux sur des parcours et la culture de céréales ou de plantes fourragères pour l’alimentation des moutons. L’agropastoralisme, en entretenant les milieux ouverts, permet à une faune et une flore remarquables de s’installer. C’est le cas des pelouses qui abritent Orchidées, Brome, Bruant ortolan ou encore Oedicnème criard. Les falaises toutes proches profitent à des espèces d’oiseaux emblématiques qui y trouvent un lieu de nidification favorable: Aigle royal, Faucon pèlerin, Vautours mais aussi Crave à bec rouge. Ils viendront se nourrir en milieu ouvert, sur les plateaux. C’est cette mosaïque d’habitats qui confère aux causses leur exceptionnelle biodiversité. Mais elle est menacée car l’exode rural, en marche depuis les années 1960, a entrainé l’abandon de certains espaces de pâturage. Or en l’absence de pâturage, le paysage évolue naturellement vers la forêt, faisant ainsi disparaître les espèces inféodées aux milieux ouverts et toute la biodiversité remarquable qui en découle. Ainsi, depuis une trentaine d’années des actions d’entretien et de restauration des milieux ouverts sont mises en place sur les causses et une nouvelle génération d’éleveurs utilise la totalité des pâturages.

  3. 1 Campestre et Luc
  4. 2 Les cazelles de Candet
  5. 3 Mas Gauzin
  6. 4 Homs
  1. 语音导览概要

    Accès : Arrivée au village de Campestre, garez-vous sur le parking à côté de l’église et parcourez les rues de ce village typique des causses. Plusieurs départs de randonnée sont également possibles à partir du village si vous souhaitez explorer le Causse à pied.

    UN VILLAGE CAUSSENARD

    Le village de Campestre est constitué de maisons en pierre calcaire typiques des Causses. Ces maisons sont étroitement liées à l’élevage et l’espace réservé aux Hommes y est réduit. Ainsi au rez-de-chaussée, le berger abritait son troupeau ce qui permettait également de chauffer l’étage supérieur qui constituait l’habitation, tandis qu’au grenier on entreposait les récoltes céréalières. L’accès à l’habitation se faisait par un escalier extérieur couvert. La toiture est elle aussi constituée de pierres plates de calcaire que l’on nomme ici «lauzes», elles recouvrent non pas une charpente (qui ne supporterait pas le poids des pierres) mais une voûte. Enfin chaque maison possédait une citerne, indispensable source d’eau potable sur les causses, dépourvus d’eau en surface. L’eau de pluie y était ainsi stockée après avoir été recueillie grâce à un système de gouttières. Tout près du village vous pourrez visiter les cazelles de Lacamp et plus particulièrement la cazelle de Candet. Celle-ci est un bel exemple de ces bergeries à usage temporaire. Elles permettaient au berger de s’abriter en compagnie de son chien et de son troupeau par mauvais temps.

    L’AGROPASTORALISME : IDENTITÉ DU TERRITOIRE ET GARANT DE BIODIVERSITÉ

    Ici, l’agriculture représente l’activité économique principale. Ainsi, à Campestre-et-Luc les éleveurs de brebis de race Lacaune produisent le lait qui servira à confectionner le fameux Roquefort.
    L’agropastoralisme ovin est omniprésent sur les Causses depuis le Néolithique. Cette forme d’élevage extensif associe le pâturage de troupeaux sur des parcours et la culture de céréales ou de plantes fourragères pour l’alimentation des moutons. L’agropastoralisme, en entretenant les milieux ouverts, permet à une faune et une flore remarquables de s’installer. C’est le cas des pelouses qui abritent Orchidées, Brome, Bruant ortolan ou encore Oedicnème criard. Les falaises toutes proches profitent à des espèces d’oiseaux emblématiques qui y trouvent un lieu de nidification favorable: Aigle royal, Faucon pèlerin, Vautours mais aussi Crave à bec rouge. Ils viendront se nourrir en milieu ouvert, sur les plateaux. C’est cette mosaïque d’habitats qui confère aux causses leur exceptionnelle biodiversité. Mais elle est menacée car l’exode rural, en marche depuis les années 1960, a entrainé l’abandon de certains espaces de pâturage. Or en l’absence de pâturage, le paysage évolue naturellement vers la forêt, faisant ainsi disparaître les espèces inféodées aux milieux ouverts et toute la biodiversité remarquable qui en découle. Ainsi, depuis une trentaine d’années des actions d’entretien et de restauration des milieux ouverts sont mises en place sur les causses et une nouvelle génération d’éleveurs utilise la totalité des pâturages.

评论

尚无评论

写下第一条评论
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.