Tur audio

Tur audioJean Pierre Brana, Maire de Bayonne : Une formidable histoire

Doar în Franceză

2 Opriri tur

  1. Sumar tur audio
  2. Sumar tur audio

    Jean Pierre Brana, Maire de Bayonne : Une formidable histoire

    Cette visite guidée vous permettra de découvrir les endroits de la ville Bayonne pour lesquels Jean Pierre Brana a œuvré durant sa mandature. Vous parcourrez le centre ville et les quartiers pittoresques de la cité.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Jean-Pierre Brana est né le 28 novembre 1894, à Saint Esteben, un petit village du Pays Basque situé près d'Hasparren.

    Sa mère décède en 1900. Elle laisse 4 orphelins. Jean-Pierre Brana, le plus jeune, est âgé de 5 ans. Il est élevé par sa sœur Romaine. Il est très bon élève. En 1913, il devient instituteur. Il se fait également remarquer pour ses talents en pelote et en rugby.

    En septembre 1914, il répond à l’ordre de mobilisation générale comme soldat de 2ième classe. En 1917, il suit une formation d’officier à Saint Cyr.

    Le 9 juin 1918, jeune lieutenant, sortant des tranchées à la tête de ses soldats, il est grièvement blessé à la jambe droite. Laissé mourant sur le champ de bataille, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur. Jusqu'à la fin de sa vie, il ne pourra pas marcher plus de 300 mètres à pied.

     Après la guerre, il est directeur d'école. Il prend également en charge les problèmes administratifs des basques. On l'appelle « l'avocat des basques pauvres ». Il se marie avec Jeanne Angèle Etcheverry, qui l'épouse malgré sa mutilation. Ils ont deux enfants.

    En 1936, il est fait Officier de la Légion d'Honneur. Pacifiste engagé, il prononce un discours pour dire son horreur de la guerre.

    Pendant, l’occupation allemande, il s’engage dans les rangs de la résistance bayonnaise.

     Alors qu'il n'appartient à aucun parti politique, il devient maire de Bayonne de 1945-1947, il est de sensibilité de gauche. En 1945, il est fait Commandeur de la Légion d'Honneur.

    Il se retire volontairement de la vie politique pour raison de santé. Il sera jusqu'à sa mort respecté et consulté par tous. Il meurt en 1972. En 1976, son nom est donné à une école bayonnaise : l’Ecole Jean-Pierre Brana.

  3. 1 La villa Malaye
  4. 2 Rue Maubec - Visite du Général De Gaulle
  5. 3 Le pont Saint Esprit : La libération
  6. 4 Le musée Bonnat : Le ravitaillement
  7. 5 Le musée basque : JP Brana, défenseur des Arts
  8. 6 Les halles de Bayonne sous la neige
  9. 7 La mairie : La renaissance des fêtes de Bayonne
  10. 8 La mairie : JP Brana, Pacificateur d'une ville libérée
  11. 9 La place des Basques, le projet oublié
  12. 10 JP Brana, grand pacifiste
  13. 11 Le premier fronton de Bayonne
  1. Sumar tur audio

    Jean Pierre Brana, Maire de Bayonne : Une formidable histoire

    Cette visite guidée vous permettra de découvrir les endroits de la ville Bayonne pour lesquels Jean Pierre Brana a œuvré durant sa mandature. Vous parcourrez le centre ville et les quartiers pittoresques de la cité.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Jean-Pierre Brana est né le 28 novembre 1894, à Saint Esteben, un petit village du Pays Basque situé près d'Hasparren.

    Sa mère décède en 1900. Elle laisse 4 orphelins. Jean-Pierre Brana, le plus jeune, est âgé de 5 ans. Il est élevé par sa sœur Romaine. Il est très bon élève. En 1913, il devient instituteur. Il se fait également remarquer pour ses talents en pelote et en rugby.

    En septembre 1914, il répond à l’ordre de mobilisation générale comme soldat de 2ième classe. En 1917, il suit une formation d’officier à Saint Cyr.

    Le 9 juin 1918, jeune lieutenant, sortant des tranchées à la tête de ses soldats, il est grièvement blessé à la jambe droite. Laissé mourant sur le champ de bataille, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur. Jusqu'à la fin de sa vie, il ne pourra pas marcher plus de 300 mètres à pied.

     Après la guerre, il est directeur d'école. Il prend également en charge les problèmes administratifs des basques. On l'appelle « l'avocat des basques pauvres ». Il se marie avec Jeanne Angèle Etcheverry, qui l'épouse malgré sa mutilation. Ils ont deux enfants.

    En 1936, il est fait Officier de la Légion d'Honneur. Pacifiste engagé, il prononce un discours pour dire son horreur de la guerre.

    Pendant, l’occupation allemande, il s’engage dans les rangs de la résistance bayonnaise.

     Alors qu'il n'appartient à aucun parti politique, il devient maire de Bayonne de 1945-1947, il est de sensibilité de gauche. En 1945, il est fait Commandeur de la Légion d'Honneur.

    Il se retire volontairement de la vie politique pour raison de santé. Il sera jusqu'à sa mort respecté et consulté par tous. Il meurt en 1972. En 1976, son nom est donné à une école bayonnaise : l’Ecole Jean-Pierre Brana.

Recenzii

A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.
  • Visiteur

    5 out of 5 rating 10-30-2018

    Audioguide de qualité. Merci pour la balade.

  • Leon de Bayonne

    5 out of 5 rating 09-01-2017

    Une visite originale et bien conçue. Bravo !