Tour audio

Tour audioGranollers, ville bombardée

2 Étapes du circuit

  1. Aperçu de l'audioguide
  2. Aperçu de l'audioguide

    Le conflit de la guerre civile espagnole de 1936-1939 a radicalement transformé la vie des citoyens de Granollers. Les changements révolutionnaires, les mobilisations, les collectivisations, l’arrivée des réfugiés, le besoin de nouveaux logements, les dégâts aux bâtiments et surtout les pertes humaines causées par la guerre, seraient les caractéristiques les plus importantes de cette période. De nouvelles techniques et tactiques de guerre ont été appliquées, notamment l'introduction d'attentats à la bombe contre la population civile dans les zones d'arrière-garde non protégées de la zone républicaine. De nombreuses populations espagnoles ont été victimes des bombardements aériens, particulièrement intenses sur la côte méditerranéenne. Madrid, Valence, Alicante, Sagunto, Castellón de la Plana ou Mahón en ont souffert. En Catalogne, outre Granollers, les bombes ont été larguées sur Barcelone, Badalone, ​​Tarragone, Lérida, Gérone, Tortose, Amposta, Portbou, Figueras, Reus ou La Garriga, entre autres.

    Granollers a subi plusieurs attaques de l'aviation fasciste italienne, qui soutenait les troupes de Franco. Les bombardements ont eu lieu le 31 mai 1938 et les 24, 25 et 26 janvier 1939, juste avant le 28 du même mois, lorsque les troupes de Franco sont entrées dans la ville. 224 personnes ont été tués lors du premier attentat et environ quarante autres lors du second.

    Cet itinéraire propose de visiter les espaces les plus représentatifs de ce conflit, à travers des bâtiments, des panneaux informatifs et des tuiles portant les dates des attentats, en hommage à la mémoire des victimes.

  3. 1 1. Place de la Caserna
  4. 2 2. Eglise Paroissiale de Sant Esteve
  5. 3 3. Les attentats du 31 mai 1938 et les 24, 25 et 26 janvier 1939
  6. 4 4. La Porxada
  7. 5 5. Abri de l'hôtel de ville
  8. 6 6. Rue de Santa Esperança. Actes d'octobre 1934
  9. 7 7. Rue Anselm Clavé
  10. 8 8. Place de Josep Maluquer i Salvador. Refuge
  11. 9 9. Les rues autour du centre historique
  12. 10 10. Rue Rec
  13. 11 12. Mémoire rétablie. Forêt de la paix
  1. Aperçu de l'audioguide

    Le conflit de la guerre civile espagnole de 1936-1939 a radicalement transformé la vie des citoyens de Granollers. Les changements révolutionnaires, les mobilisations, les collectivisations, l’arrivée des réfugiés, le besoin de nouveaux logements, les dégâts aux bâtiments et surtout les pertes humaines causées par la guerre, seraient les caractéristiques les plus importantes de cette période. De nouvelles techniques et tactiques de guerre ont été appliquées, notamment l'introduction d'attentats à la bombe contre la population civile dans les zones d'arrière-garde non protégées de la zone républicaine. De nombreuses populations espagnoles ont été victimes des bombardements aériens, particulièrement intenses sur la côte méditerranéenne. Madrid, Valence, Alicante, Sagunto, Castellón de la Plana ou Mahón en ont souffert. En Catalogne, outre Granollers, les bombes ont été larguées sur Barcelone, Badalone, ​​Tarragone, Lérida, Gérone, Tortose, Amposta, Portbou, Figueras, Reus ou La Garriga, entre autres.

    Granollers a subi plusieurs attaques de l'aviation fasciste italienne, qui soutenait les troupes de Franco. Les bombardements ont eu lieu le 31 mai 1938 et les 24, 25 et 26 janvier 1939, juste avant le 28 du même mois, lorsque les troupes de Franco sont entrées dans la ville. 224 personnes ont été tués lors du premier attentat et environ quarante autres lors du second.

    Cet itinéraire propose de visiter les espaces les plus représentatifs de ce conflit, à travers des bâtiments, des panneaux informatifs et des tuiles portant les dates des attentats, en hommage à la mémoire des victimes.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Rédiger le premier commentaire
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.