Tour audio

Tour audioLe port royal de la Darse

2 Étapes du circuit

  1. Aperçu de l'audioguide
  2. Aperçu de l'audioguide

    Bonjour, je suis membre de l’association pour la sauvegarde du patrimoine maritime de Villefranche  et j’ai plaisir à vous faire découvrir le port royal de la Darse. Ce quartier,  à l’écart de la vieille ville,  est un lieu chargé d’Histoire. Si la rade est fréquentée depuis l’antiquité gréco-latine, le port, lui, s’est surtout développé à partir du 16ème siècle. C’est le duc de Savoie Emmanuel-Philibert qui décide d’aménager un bassin militaire  pour abriter quelques  galères. Depuis le 18ème siècle, la Darse est port Royal. Pourquoi cet adjectif ? C’est parce qu’en 1720, le duc Victor Amédée II de Savoie est devenu roi de Sardaigne. Ce territoire d’outre-mer,  lui donne l’opportunité de rénover et agrandir un port digne de  son nouveau statut.

    L’ensemble portuaire comprend encore de nombreuses constructions et bâtiments de cette époque. Vous allez découvrir :  une ancienne corderie, un hôpital des galériens, un ancien arsenal et sa forge. Le cœur de cet ensemble, toujours en activité, est un bassin de radoub, à l’origine une « forme des galères » pour la construction de ces navires. Parmi les bâtiments disparus figure une importante caserne, arasée en 1942 pour vétusté. Vous en longerez le soubassement constitué de huit voûtes, prolongées par des galeries souterraines,  qui servaient alors de magasins et ateliers. Vers la fin des années cinquante, un jardin-terrasse moderniste, connu sous le nom de jardin Beaudouin,  a été aménagé sur les ruines par l’architecte Beaudouin et son épouse.

    C’est la succession de ces divers aménagements, effectués entre le16ème et  le 20ème siècle, qui  confère au port son aspect actuel. La Darse, depuis peu gérée directement par le Département, est une véritable « ruche ». Vous constaterez qu’elle a su préserver son caractère patrimonial tout en  permettant des  activités artisanales, scientifiques (océanographie) et  nautiques.

    Votre parcours sera jalonné par une dizaine de panneaux explicatifs, élaborés par le service patrimoine du Département, en association avec l’ASPMV. Prenez le temps de les lire. En activant le QR Code vous aurez des précisions supplémentaires sur chaque bâtiment. A chaque étape, n’oubliez pas de regarder sur votre écran les illustrations.

    Pour effectuer l'itinéraire: deux possibilités.  Se garer le plus près de la citadelle et commencer la visite au point de départ: le jardin d'enfants de la Darse. Se garer au parking de la gare maritime et aller au point de départ en suivant le passage au pied de la citadelle.

    Avant de démarrer, nous vous informons que ce parcours comporte des escaliers et des zones d’accès réglementé. Les activités professionnelles autour de la cale sèche sont prioritaires et peuvent obliger à  un  détour. Le parcours dure environ une heure et demie.  N’hésitez pas à mettre sur pause si vous avez besoin de temps pour aller d’une étape à l’autre. L’histoire continue sur notre site Web. Bonne visite !

  3. 1 Entrée du port de la Darse
  4. 2 La corderie
  5. 3 Quai des pointus
  6. 4 Les voûtes
  7. 5 Le bassin de radoub
  8. 6 Le môle
  9. 7 Chemin de ronde
  10. 8 Le lazaret
  11. 9 Tour Paganini
  12. 10 Station zoologique
  1. Aperçu de l'audioguide

    Bonjour, je suis membre de l’association pour la sauvegarde du patrimoine maritime de Villefranche  et j’ai plaisir à vous faire découvrir le port royal de la Darse. Ce quartier,  à l’écart de la vieille ville,  est un lieu chargé d’Histoire. Si la rade est fréquentée depuis l’antiquité gréco-latine, le port, lui, s’est surtout développé à partir du 16ème siècle. C’est le duc de Savoie Emmanuel-Philibert qui décide d’aménager un bassin militaire  pour abriter quelques  galères. Depuis le 18ème siècle, la Darse est port Royal. Pourquoi cet adjectif ? C’est parce qu’en 1720, le duc Victor Amédée II de Savoie est devenu roi de Sardaigne. Ce territoire d’outre-mer,  lui donne l’opportunité de rénover et agrandir un port digne de  son nouveau statut.

    L’ensemble portuaire comprend encore de nombreuses constructions et bâtiments de cette époque. Vous allez découvrir :  une ancienne corderie, un hôpital des galériens, un ancien arsenal et sa forge. Le cœur de cet ensemble, toujours en activité, est un bassin de radoub, à l’origine une « forme des galères » pour la construction de ces navires. Parmi les bâtiments disparus figure une importante caserne, arasée en 1942 pour vétusté. Vous en longerez le soubassement constitué de huit voûtes, prolongées par des galeries souterraines,  qui servaient alors de magasins et ateliers. Vers la fin des années cinquante, un jardin-terrasse moderniste, connu sous le nom de jardin Beaudouin,  a été aménagé sur les ruines par l’architecte Beaudouin et son épouse.

    C’est la succession de ces divers aménagements, effectués entre le16ème et  le 20ème siècle, qui  confère au port son aspect actuel. La Darse, depuis peu gérée directement par le Département, est une véritable « ruche ». Vous constaterez qu’elle a su préserver son caractère patrimonial tout en  permettant des  activités artisanales, scientifiques (océanographie) et  nautiques.

    Votre parcours sera jalonné par une dizaine de panneaux explicatifs, élaborés par le service patrimoine du Département, en association avec l’ASPMV. Prenez le temps de les lire. En activant le QR Code vous aurez des précisions supplémentaires sur chaque bâtiment. A chaque étape, n’oubliez pas de regarder sur votre écran les illustrations.

    Pour effectuer l'itinéraire: deux possibilités.  Se garer le plus près de la citadelle et commencer la visite au point de départ: le jardin d'enfants de la Darse. Se garer au parking de la gare maritime et aller au point de départ en suivant le passage au pied de la citadelle.

    Avant de démarrer, nous vous informons que ce parcours comporte des escaliers et des zones d’accès réglementé. Les activités professionnelles autour de la cale sèche sont prioritaires et peuvent obliger à  un  détour. Le parcours dure environ une heure et demie.  N’hésitez pas à mettre sur pause si vous avez besoin de temps pour aller d’une étape à l’autre. L’histoire continue sur notre site Web. Bonne visite !

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Rédiger le premier commentaire
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.

Sponsors de cette visite