Tour audio

Tour audioSITE ARCHEOLOGIQUE DE ROMANZESU - VILLAGE SANCTUAIRE NURAGIQUE

2 Étapes du circuit

  1. Aperçu de l'audioguide
  2. Aperçu de l'audioguide

    BREVE INTRODUCTION À LA CIVILISATION NURAGIQUE

    Le terme nuragique  désigne chaque aspect de l’une des plus importantes civilisations méditerranéennes de l’ère protohistorique; la civilisation indigène de la Sardaigne ancienne, qui produira entre  le bronze moyen et le début de l'âge du fer (XVII-IX-VIII siècles avant J. C.) l'héritage le plus imposant et le plus articulé de l'architecture monumentale en pierre de la Méditerranée centre-ouest.

    D'abord le nuraghe, la puissante tour en forme de cône tronqué, avec des chambres internes recouvertes d'un faux dôme (tholos) dans sa forme la plus classique; c’est le monument éponyme, à partir duquel cette civilisation tire son nom, proposé dans de nombreuses variantes de dimensions et de configurations: de la simple tour unique,  aux agrégats plus complexes de 4 et 5 tours latérales construites autour de la tour centrale. Le nuraghe est tellement répandu sur le territoire insulaire (il reste encore environ 8 000 spécimens préservés) qui caractérise de manière indélébile le paysage sarde.

    A côté des nuraghi, des centaines de sépultures mégalithiques collectives, les soi-disant Tombe di Giganti  et des bâtiments sacrés: temples de puits, temples   mégaron, sources sacrées  juste pour en mentionner les types les plus courants; enfin, une  myriade de villages, avec ou sans nuraghe, parfois constitués de centaines de maisons.

    Un patrimoine monumental imposant, réalisé sans l'utilisation de mortiers de ciment et utilisant indifféremment la grande variété de matériaux de pierre  présents sur l'île: granites, basaltes, trachytes, calcaires, schistes, etc. avec des murs qui dans certains bâtiments sacrés atteignent des niveaux esthétiques très élevés selon la technique dite de l'isodome, où des segments parfaitement coupés et adhérents sont disposés selon des rangées très régulières.

    Civilisation de constructeurs, d’agriculteurs et d’éleveurs extraordinaires, d’artisans hautement qualifiés ayant une production métallurgique, de bronze, riche et raffinée composée d’armes, d’ustensiles, de conteneurs, d’ornements et de bronzes figurés. Ces derniers, les fameux "bronzetti", reproduisent des personnages masculins et féminins vêtus de différentes manières: guerriers, chefs, offrants. Outre la richesse de la production anthropomorphique, il convient de noter le vaste répertoire de navires votifs et d’animaux.

    Civilisation des premiers sculpteurs d’Europe qui, avec les statues des soi-disant "Géants de Monte  ‘e Prama" (lieu de la découverte dans la région d’Oristano), créent une grande statuaire de pierre (de plus de 2 mètres de haut) qui précède la grecque archaïque.

    Probablement une civilisation des navigateurs: l'île entre le XIVe et les  IXe-VIIIe siècles av. J. C., elle est activement immergée dans un réseau dense de trafic culturel et commercial avec l'est et l'ouest de la Méditerranée, comme le témoignent amplement les découvertes extra-insulaires découvertes en Sardaigne et les matériaux nuragiques récupérés outre-mer de Chypre et   Crète  à Cadix et   Carthage, et en grande quantité dans la péninsule italienne.

  3. 1 1 SITE ARCHEOLOGIQUE DE ROMANZESU - VILLAGE SANCTUAIRE NURAGIQUE
  4. 2 2 LE LABYRINTHE NURAGIQUE
  5. 3 3 CABANE DE FORME OVALE
  6. 4 4 TEMPLE MEGARON A
  7. 5 5 CABANE EN SECTEURS
  8. 6 6 HUTTE POUR DES REUNIONS AVEC DES NICHES
  9. 7 7 PUITS SACRÈ
  10. 8 8 BASSIN DE CEREMONIE
  11. 9 9 CABANE DES REUNIONS AVEC FOYER
  12. 10 10 HEROON - LA TOMBE DU HEROS
  13. 11 11 TEMPLE MÉGARON B
  14. 12 Nourrir à la période nuragique
  1. Aperçu de l'audioguide

    BREVE INTRODUCTION À LA CIVILISATION NURAGIQUE

    Le terme nuragique  désigne chaque aspect de l’une des plus importantes civilisations méditerranéennes de l’ère protohistorique; la civilisation indigène de la Sardaigne ancienne, qui produira entre  le bronze moyen et le début de l'âge du fer (XVII-IX-VIII siècles avant J. C.) l'héritage le plus imposant et le plus articulé de l'architecture monumentale en pierre de la Méditerranée centre-ouest.

    D'abord le nuraghe, la puissante tour en forme de cône tronqué, avec des chambres internes recouvertes d'un faux dôme (tholos) dans sa forme la plus classique; c’est le monument éponyme, à partir duquel cette civilisation tire son nom, proposé dans de nombreuses variantes de dimensions et de configurations: de la simple tour unique,  aux agrégats plus complexes de 4 et 5 tours latérales construites autour de la tour centrale. Le nuraghe est tellement répandu sur le territoire insulaire (il reste encore environ 8 000 spécimens préservés) qui caractérise de manière indélébile le paysage sarde.

    A côté des nuraghi, des centaines de sépultures mégalithiques collectives, les soi-disant Tombe di Giganti  et des bâtiments sacrés: temples de puits, temples   mégaron, sources sacrées  juste pour en mentionner les types les plus courants; enfin, une  myriade de villages, avec ou sans nuraghe, parfois constitués de centaines de maisons.

    Un patrimoine monumental imposant, réalisé sans l'utilisation de mortiers de ciment et utilisant indifféremment la grande variété de matériaux de pierre  présents sur l'île: granites, basaltes, trachytes, calcaires, schistes, etc. avec des murs qui dans certains bâtiments sacrés atteignent des niveaux esthétiques très élevés selon la technique dite de l'isodome, où des segments parfaitement coupés et adhérents sont disposés selon des rangées très régulières.

    Civilisation de constructeurs, d’agriculteurs et d’éleveurs extraordinaires, d’artisans hautement qualifiés ayant une production métallurgique, de bronze, riche et raffinée composée d’armes, d’ustensiles, de conteneurs, d’ornements et de bronzes figurés. Ces derniers, les fameux "bronzetti", reproduisent des personnages masculins et féminins vêtus de différentes manières: guerriers, chefs, offrants. Outre la richesse de la production anthropomorphique, il convient de noter le vaste répertoire de navires votifs et d’animaux.

    Civilisation des premiers sculpteurs d’Europe qui, avec les statues des soi-disant "Géants de Monte  ‘e Prama" (lieu de la découverte dans la région d’Oristano), créent une grande statuaire de pierre (de plus de 2 mètres de haut) qui précède la grecque archaïque.

    Probablement une civilisation des navigateurs: l'île entre le XIVe et les  IXe-VIIIe siècles av. J. C., elle est activement immergée dans un réseau dense de trafic culturel et commercial avec l'est et l'ouest de la Méditerranée, comme le témoignent amplement les découvertes extra-insulaires découvertes en Sardaigne et les matériaux nuragiques récupérés outre-mer de Chypre et   Crète  à Cadix et   Carthage, et en grande quantité dans la péninsule italienne.

Commentaires

A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.
  • ilenia e davide

    5 out of 5 rating 09-18-2019

    suggestivo e straordinario, pieno di magia!

  • Roberto

    5 out of 5 rating 08-09-2019

    Hi! I saw this App and I found its content extremely relevant to suggest amazing places in the heart of Sardinia. In addition, I can imagine that a huge number of people will find this way really interesting. This is because foreign people love to navigate on Internet before to organise their holidays. Therefore, Wish them to evaluate carefully this path because it is astonishing. Regards to everyone

  • angena

    5 out of 5 rating 02-10-2019

    Bellissimo sito. Da visitare!

  • S

    5 out of 5 rating 02-07-2019

    Bellissimo sito archeologico dell' età Nuragica, da visitare assolutamente !!!

  • Salvatore

    5 out of 5 rating 02-07-2019

    Bellissimo sito archeologico dell' età Nuragica, da visitare assolutamente !!!