Tour audio

Tour audioSur les pas de Mozart à Strasbourg

Seulement en Français

2 Étapes du circuit

  1. Aperçu de l'audioguide
  2. Aperçu de l'audioguide

    Saviez-vous que Mozart a séjourné à Strasbourg à l’automne 1778 ?

    Ce circuit vous propose de suivre sa trace dans la ville, auprès des lieux emblématiques qu’il a fréquentés mais aussi des endroits qui lui font honneur.

    Il vous est proposé par l’Office de Tourisme de Strasbourg et sa Région, avec la complicité de sa guide-conferencière Annie.

    Lors de son séjour à Strasbourg, Mozart avait 22 ans. Il venait de quitter Paris, après un séjour malheureux de 6 mois, où il avait vainement recherché un emploi. Il avait dû pour ce faire démissionner de son poste de Konzertmeister au service du prince-archevêque de Salzbourg Colloredo. Mais trop fier pour faire le siège des salons, il a pris en grippe la capitale, indifférente à son jeune talent et où il n’a pu retrouver le succès qu’il avait connu enfant. En outre, sa mère y décède le 3 juillet… Il s'agit donc de son premier voyage d'homme libre.

    3 lettres écrites en octobre à son père, qui a organisé le retour vers Salzbourg, nous renseignent sur ce séjour qui ne devait au départ constituer qu'une brève étape.

  3. 1 Cathédrale Notre Dame
  4. 2 Palais Rohan
  5. 3 La cour de l'ancienne hostellerie du Corbeau
  6. 4 L'hôtel du banquier Franck
  7. 5 Eglise Saint-Thomas
  8. 6 L'Hôtel du Miroir
  9. 7 Place Gutenberg
  10. 8 L'Aubette
  11. 9 Le Temple Neuf
  12. 10 La Place Broglie
  1. Aperçu de l'audioguide

    Saviez-vous que Mozart a séjourné à Strasbourg à l’automne 1778 ?

    Ce circuit vous propose de suivre sa trace dans la ville, auprès des lieux emblématiques qu’il a fréquentés mais aussi des endroits qui lui font honneur.

    Il vous est proposé par l’Office de Tourisme de Strasbourg et sa Région, avec la complicité de sa guide-conferencière Annie.

    Lors de son séjour à Strasbourg, Mozart avait 22 ans. Il venait de quitter Paris, après un séjour malheureux de 6 mois, où il avait vainement recherché un emploi. Il avait dû pour ce faire démissionner de son poste de Konzertmeister au service du prince-archevêque de Salzbourg Colloredo. Mais trop fier pour faire le siège des salons, il a pris en grippe la capitale, indifférente à son jeune talent et où il n’a pu retrouver le succès qu’il avait connu enfant. En outre, sa mère y décède le 3 juillet… Il s'agit donc de son premier voyage d'homme libre.

    3 lettres écrites en octobre à son père, qui a organisé le retour vers Salzbourg, nous renseignent sur ce séjour qui ne devait au départ constituer qu'une brève étape.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Rédiger le premier commentaire
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.