5 astuces pour booster l’utilisation de votre audioguide

Réaliser un audioguide demande un certain nombre de recherches, de l’expertise et un engagement. Cela implique également souvent la contribution de partenaires  afin d'attirer un public élargi. Il est donc important pour vous de vous assurer qu’il sera largement utilisé par vos visiteurs.

Grâce à une étude menée et publiée par le British Museum, nous pouvons vous indiquer les 5 facteurs clés pour améliorer et optimiser le taux d'utilisation, et la visibilité de vos audioguides.

 

1) Temps

Les visiteurs ont tendance à croire qu’ils ne disposent pas d’assez de temps pour compléter leur visite avec un audioguide. Même s’ils ont l’intention de passer trois heures ou plus dans un musée, ils considèrent que l’audioguide prendrait en fait plus de temps qu’ils n’avaient prévu.

Que faire ? Indiquez la durée estimée de la visite guidée en marge des informations relatives à votre parcours de visite. Affichez ces informations à un endroit clair et visible sur vos supports de visite.

 

2) Confiance

Les visiteurs ont-ils le sentiment d'avoir besoin d’aide lors d’une visite ? Selon l'étude du British Museum, les visiteurs sont pour la plupart convaincus de pouvoir se diriger tout seuls dans le musée, surtout quand il s'agit d'un musée de leur région. En effet, nombreux sont les visiteurs qui déclarent ne prendre des audioguides que lorsqu’ils vont à l’étranger.

Comment tirer parti de cette situation ?

Veillez à donner un titre accrocheur à votre guide, en le présentant comme une collection d’histoires intéressantes, qui s'ajoutent aux panneaux et autres informations de vos contenus de visite. Pensez également à proposer votre guide en anglais ou dans d'autres langues populaire, afin de répondre aux besoins de la majorité des visiteurs étrangers.

 

3) Fiabilité

En réalité, certains visiteurs sont ravis d’être guidés, tandis que d’autres préfèrent explorer par eux-mêmes. Si apprivoiser les « esprits libres » peut s’avérer trop compliqué, il est essentiel de vous positionner en tant que source fiable vis-à-vis de ceux qui préfèrent être guidés. Comment y parvenir ?

Soignez vos contenus en ligne et diffusez-les pour bénéficier des retours utilisateurs. Saviez-vous que plus de 75% des voyageurs affirment être influencés par les avis en ligne ? Faites activement la promotion de votre contenu sur les médias sociaux et surveillez de près les notations et appréciations de votre audioguide.

 

4) Outils

La plupart des visiteurs se fient à des outils tels que des plans de parcours et du musée au cours de leur visite. Actuellement, les smartphones sont les outils préférés des visiteurs et mais sont principalement utilisés pour … prendre des photos ! Nombreux sont les visiteurs du British Museum qui ont été pris en flagrant délit de photographier le plan de chaque étage pour l’utiliser comme guide numérique au travers des salles !

La bonne nouvelle est que votre guide est déjà disponible gratuitement sur chaque appareil portable ! Tout ce qu’il vous reste à faire est de le mettre suffisamment en évidence et de le diffuser, en incluant non seulement des histoires, mais aussi des images, des textes, des indications géographiques, etc.

Et surtout, utilisez la fonction Photo-Navigation afin d'éviter à vos pauvres visiteurs de se sentir obligés de photographier les plans des étages !

 

5) Motivation

Beaucoup de nouveaux visiteurs savent exactement ce qu’ils veulent voir. Ils ont entendu parler des objets ou tableaux et sont déterminés à les voir. Au début de la visite, la motivation personnelle peut être si forte que les gens « refusent » gentiment l’aide d’un audioguide. Or, au cours de la première heure, les visiteurs perdent de leur concentration et commencent simplement à « regarder autour d’eux ».

Comment transformer cela en opportunité ?

Informez vos visiteurs de l'existence de vos audioguides à la billetterie !

Rappelez-leur au cours de leur visite en ajoutant des numéros et des QR codes à côté des œuvres d’art afin de capter à nouveau leur attention !