Audio tour

Audio tourBruxelles: Laeken

Only in French

2 sights

  1. Audio tour Summary
  2. Audio tour Summary

    Laeken est une ancienne commune du nord de la Région de Bruxelles-Capitale, rattachée à la ville de Bruxelles en 1921. Mais elle a encore en grande partie son propre code postal : 1020.

    Laeken abrite notamment : le domaine royal, le château de Laeken, les serres de Laeken (1873) ainsi que l'église Notre-Dame dont la crypte renferme les sépultures des souverains et le cimetière qui en dépend, connu pour sa richesse en monuments et sculptures.

    Toponymie
    Le nom "Laeken" dériverait du germanique Lacha ou Lache (eau, lac). Car le ruisseau Molenbeek formait à l'époque un réseau d'étang à cette hauteur.

    La plus ancienne mention du village se trouve dans un diplôme de 1080, où apparaît le nom de Gilbert de Lacha. On a la mention Lachus en 1117.

    Histoire
    Une présence humaine est attestée sur le territoire de Laeken dès l'époque romaine. Ensuite c'est l'obscurité jusqu'au xie siècle.

    La plus ancienne mention du village se trouve dans un diplôme de 10807, où apparaît le nom de Gilbert de Lacha. Au Moyen Âge, Laeken faisait partie de la cuve de Bruxelles. Le village fut annexé à la ville sous le règne de Jean III de Brabant en 1331. Il ne redevint une commune qu'en 1795, sous le régime français.

    L'établissement d'une résidence archiducale d'abord, royale ensuite, eut des conséquences incalculables pour Laeken. Son territoire se couvrit de résidences construites par des Bruxellois aisés, attirés par le prestige de la proximité du palais.

    L'histoire de Laeken sera de plus en plus étroitement liée à la famille royale au XIXe siècle. Le décès en 1850 de la première reine des Belges, Louise-Marie, infléchira le devenir urbanistique de la commune. La reine, très appréciée de la population, souhaitait être inhumée dans l'église de Laeken. Il en fut fait selon sa volonté. Pour honorer sa mémoire, son époux, le roi Léopold Ier, décida de faire construire une nouvelle église, dont il comptait financer la construction, mais une souscription nationale fut lancée et de nombreux citoyens y contribuèrent.

    L'empreinte royale sur Laeken sera encore plus marquée sous Léopold II. Le souverain caressait pour la commune des projets grandioses sinon mégalomanes. Au début de son règne, il écrivit au baron Goffinet : « Laeken doit devenir pour Bruxelles ce que l'arc de l'Étoile est pour Paris : le point de départ de nombreux boulevards rayonnant tous vers le même point. ».

    Rattaché à la ville de Bruxelles en 1921, Laeken connu une médiatisation internationale lors du sommet européen de Laeken les 14 et 15 décembre 2001, qui accoucha de la Déclaration de Laeken.

    Célébrités laekenoises
    * La famille royale belge
    * Stromae : Chanteur belge, il grandit dans le quartier Stéphanie-Émile Bockstael18.
    * Xavier Mellery : peintre,
    * Freddy Thielemans : homme politique socialiste et bourgmestre de Bruxelles,
    * Annie Cordy : née à Laeken en 1928 : chanteuse de variétés puis actrice de renommée internationale,
    * Étienne-François Le Tourneur : homme politique français, décédé à Laeken le 4 octobre 1817,
    * Albert Tricot : né à Laeken en 1920, décédé le 11 mai 2010 : introducteur et pionnier du sport pour personnes handicapées en Belgique,
    * Eugène de Barsy : ancien président de la Commission bancaire, financière et des assurances de Belgique
    * Hamza : rappeur et chanteur belge originaire de Laeken.

    Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Laeken

  3. 1 Serres Royales de Laeken
  4. 2 Château de Laeken
  5. 3 Tour Japonaise (Musées d'Extrême-Orient)
  6. 4 Pavillon Chinois (Musées d'Extrême-Orient)
  7. 5 Musée d'Art Japonais (Musées d'Extrême-Orient)
  8. 6 Fontaine de Neptune
  9. 7 Château du Belvédère
  10. 8 Monument à la Dynastie (Monument Léopold 1er)
  11. 9 Ecole européenne de Bruxelles IV (Ancienne Caserne des Grenadiers / Ancienne Ecole des Cadets de Bruxelles)Ecole Européenne de Bruxelles IV (Ancienne Caserne / Ancienne Ecole des Cadets de Bruxelles)
  12. 10 Fontaine & Chapelle Sainte-Anne (Fontaine des Cinq Plaies)
  13. 11 Château du Stuyvenberg
  14. 12 Villa Schoonenberg
  1. Audio tour Summary

    Laeken est une ancienne commune du nord de la Région de Bruxelles-Capitale, rattachée à la ville de Bruxelles en 1921. Mais elle a encore en grande partie son propre code postal : 1020.

    Laeken abrite notamment : le domaine royal, le château de Laeken, les serres de Laeken (1873) ainsi que l'église Notre-Dame dont la crypte renferme les sépultures des souverains et le cimetière qui en dépend, connu pour sa richesse en monuments et sculptures.

    Toponymie
    Le nom "Laeken" dériverait du germanique Lacha ou Lache (eau, lac). Car le ruisseau Molenbeek formait à l'époque un réseau d'étang à cette hauteur.

    La plus ancienne mention du village se trouve dans un diplôme de 1080, où apparaît le nom de Gilbert de Lacha. On a la mention Lachus en 1117.

    Histoire
    Une présence humaine est attestée sur le territoire de Laeken dès l'époque romaine. Ensuite c'est l'obscurité jusqu'au xie siècle.

    La plus ancienne mention du village se trouve dans un diplôme de 10807, où apparaît le nom de Gilbert de Lacha. Au Moyen Âge, Laeken faisait partie de la cuve de Bruxelles. Le village fut annexé à la ville sous le règne de Jean III de Brabant en 1331. Il ne redevint une commune qu'en 1795, sous le régime français.

    L'établissement d'une résidence archiducale d'abord, royale ensuite, eut des conséquences incalculables pour Laeken. Son territoire se couvrit de résidences construites par des Bruxellois aisés, attirés par le prestige de la proximité du palais.

    L'histoire de Laeken sera de plus en plus étroitement liée à la famille royale au XIXe siècle. Le décès en 1850 de la première reine des Belges, Louise-Marie, infléchira le devenir urbanistique de la commune. La reine, très appréciée de la population, souhaitait être inhumée dans l'église de Laeken. Il en fut fait selon sa volonté. Pour honorer sa mémoire, son époux, le roi Léopold Ier, décida de faire construire une nouvelle église, dont il comptait financer la construction, mais une souscription nationale fut lancée et de nombreux citoyens y contribuèrent.

    L'empreinte royale sur Laeken sera encore plus marquée sous Léopold II. Le souverain caressait pour la commune des projets grandioses sinon mégalomanes. Au début de son règne, il écrivit au baron Goffinet : « Laeken doit devenir pour Bruxelles ce que l'arc de l'Étoile est pour Paris : le point de départ de nombreux boulevards rayonnant tous vers le même point. ».

    Rattaché à la ville de Bruxelles en 1921, Laeken connu une médiatisation internationale lors du sommet européen de Laeken les 14 et 15 décembre 2001, qui accoucha de la Déclaration de Laeken.

    Célébrités laekenoises
    * La famille royale belge
    * Stromae : Chanteur belge, il grandit dans le quartier Stéphanie-Émile Bockstael18.
    * Xavier Mellery : peintre,
    * Freddy Thielemans : homme politique socialiste et bourgmestre de Bruxelles,
    * Annie Cordy : née à Laeken en 1928 : chanteuse de variétés puis actrice de renommée internationale,
    * Étienne-François Le Tourneur : homme politique français, décédé à Laeken le 4 octobre 1817,
    * Albert Tricot : né à Laeken en 1920, décédé le 11 mai 2010 : introducteur et pionnier du sport pour personnes handicapées en Belgique,
    * Eugène de Barsy : ancien président de la Commission bancaire, financière et des assurances de Belgique
    * Hamza : rappeur et chanteur belge originaire de Laeken.

    Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Laeken

Reviews

No reviews yet

Write the first review
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.