Audio tour

Audio tourTour de Strasbourg

Only in French

2 sights

  1. Audio tour Summary
  2. Audio tour Summary

    Bienvenue à Strasbourg. Cet audioguide vous emmènera en plein cœur de la vieille ville située sur la Grande Ile. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Strasbourg surnommée la fille du Rhin nous laisse un héritage architectural et historique exceptionnel. Pendant des siècles, des peuples sont venus ici de tous les continents ce qui en fait un véritable carrefour de l’Europe.
    Notre balade commencera sur la Place du Corbeau. A travers cette visite, vous découvrirez l’histoire de la ville, son patrimoine et ses richesses qui font de Strasbourg une ville enchanteresse. Vous serez séduit et émerveillé par sa belle cathédrale, ses ruelles médiévales animées, ses belles maisons à colombage. Ce tour durera environ 2h30, il se terminera dans le quartier de la Petite France. Alors bonne visite !
    Rendez-vous sur la Place du Corbeau et en attendant, parlons un peu d’histoire.
    Tout commence au 1er siècle avant Jésus-Christ lorsque les romains s’installent sur ce site et fondent une colonie. Au Vème siècle, les Francs, maîtres d'Alsace, font ressurgir une nouvelle ville, Strateburgum qui signifie la ville des routes, routes qui reliaient la Gaule à la Germanie. Sous le règne des Carolingiens, Strasbourg s’affirme comme le carrefour des civilisations rhénanes.
    Quand l’Empire Carolingien se divise, c’est ici que qu’est rédigé le tout premier traité en français et non plus en latin. Il s’agit du Serment de Strasbourg qui date du 9ème siècle.
    Au Moyen-Age, Strasbourg est l’une des premières villes à se débarrasser de la tutelle des évêques, la bourgeoisie commerçante s’affirmant comme le vrai pouvoir. La construction de la cathédrale ira de pair avec une prospérité grandissante. Le dynamisme économique de la ville se double d'un bouillonnement intellectuel et culturel.
    Dès le 15ème, Strasbourgs s’affiche comme la première capitale du livre imprimé grâce à Gutenberg qui y invente son procédé de typographie et de presse à bras. Rapidement, les idées nouvelles se propagent : le protestantisme, l’humanisme. Le réformateur Calvin, l’auteur de la Nef des Fous Sébastien Brant et Goethe vécurent à Strasbourg. Dès le début du 16èmes la ville accueille de nombreux protestants venus de toute l’Europe, fuyant les persécutions.
    Au 17ème siècle, Strasbourg est rattaché au Royaume de France. Vauban se hâte de doter la ville d’ouvrages défensifs. Même si les protestants sont majoritaires, la cathédrale revient au culte catholique néanmoins la ville conserve sa religion, son université, ses institutions, ses droits.
    Pendant la révolution française, la ville devient très vite républicaine, Rouget de L’Isle y composa son chant de guerre pour l’armée du Reims plus connu sous le nom de Marseillaise. A la même époque Strasbourg accueille pendant quelque mois un petit lieutenant corse nommé Bonaparte puis un certain Metternich qui deviendrait son plus farouche adversaire.
    Tantôt allemande, tantôt française, la ville a une histoire bien mouvementée. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale qu’elle devient définitivement française. La ville est donc baignée de deux cultures ce qui rend son patrimoine passionnant d’autant plus qu’elle se trouve au cœur de l’Europe.
    Longtemps déchirée entre la France et l’Allemagne, la frontière d’autrefois est devenue aujourd’hui un signe d’alliance qui est tout un symbole pour Strasbourg emblématique de l’unité européenne. La ville accueille le siège du parlement européen, du conseil de l’Europe et du palais des droits de l’homme

  3. 1 Place du Corbeau
  4. 2 Le Pont du corbeau, l’ancienne boucherie et l’ancienne douane
  5. 3 La place du Marché aux cochons de lait
  6. 4 Le Palais Rohan
  7. 5 Le musée de l’Œuvre Notre-Dame
  8. 6 La Place de la Cathédrale
  9. 7 La cathédrale
  10. 8 Place Gutenberg
  11. 9 L’église protestante Saint-Thomas
  12. 10 La Place Benjamin Zix
  13. 11 La Maison Haderer n° 31 et Maison dite du «Lohkäs» n°25
  14. 12 Les Ponts Couverts
  1. Audio tour Summary

    Bienvenue à Strasbourg. Cet audioguide vous emmènera en plein cœur de la vieille ville située sur la Grande Ile. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Strasbourg surnommée la fille du Rhin nous laisse un héritage architectural et historique exceptionnel. Pendant des siècles, des peuples sont venus ici de tous les continents ce qui en fait un véritable carrefour de l’Europe.
    Notre balade commencera sur la Place du Corbeau. A travers cette visite, vous découvrirez l’histoire de la ville, son patrimoine et ses richesses qui font de Strasbourg une ville enchanteresse. Vous serez séduit et émerveillé par sa belle cathédrale, ses ruelles médiévales animées, ses belles maisons à colombage. Ce tour durera environ 2h30, il se terminera dans le quartier de la Petite France. Alors bonne visite !
    Rendez-vous sur la Place du Corbeau et en attendant, parlons un peu d’histoire.
    Tout commence au 1er siècle avant Jésus-Christ lorsque les romains s’installent sur ce site et fondent une colonie. Au Vème siècle, les Francs, maîtres d'Alsace, font ressurgir une nouvelle ville, Strateburgum qui signifie la ville des routes, routes qui reliaient la Gaule à la Germanie. Sous le règne des Carolingiens, Strasbourg s’affirme comme le carrefour des civilisations rhénanes.
    Quand l’Empire Carolingien se divise, c’est ici que qu’est rédigé le tout premier traité en français et non plus en latin. Il s’agit du Serment de Strasbourg qui date du 9ème siècle.
    Au Moyen-Age, Strasbourg est l’une des premières villes à se débarrasser de la tutelle des évêques, la bourgeoisie commerçante s’affirmant comme le vrai pouvoir. La construction de la cathédrale ira de pair avec une prospérité grandissante. Le dynamisme économique de la ville se double d'un bouillonnement intellectuel et culturel.
    Dès le 15ème, Strasbourgs s’affiche comme la première capitale du livre imprimé grâce à Gutenberg qui y invente son procédé de typographie et de presse à bras. Rapidement, les idées nouvelles se propagent : le protestantisme, l’humanisme. Le réformateur Calvin, l’auteur de la Nef des Fous Sébastien Brant et Goethe vécurent à Strasbourg. Dès le début du 16èmes la ville accueille de nombreux protestants venus de toute l’Europe, fuyant les persécutions.
    Au 17ème siècle, Strasbourg est rattaché au Royaume de France. Vauban se hâte de doter la ville d’ouvrages défensifs. Même si les protestants sont majoritaires, la cathédrale revient au culte catholique néanmoins la ville conserve sa religion, son université, ses institutions, ses droits.
    Pendant la révolution française, la ville devient très vite républicaine, Rouget de L’Isle y composa son chant de guerre pour l’armée du Reims plus connu sous le nom de Marseillaise. A la même époque Strasbourg accueille pendant quelque mois un petit lieutenant corse nommé Bonaparte puis un certain Metternich qui deviendrait son plus farouche adversaire.
    Tantôt allemande, tantôt française, la ville a une histoire bien mouvementée. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale qu’elle devient définitivement française. La ville est donc baignée de deux cultures ce qui rend son patrimoine passionnant d’autant plus qu’elle se trouve au cœur de l’Europe.
    Longtemps déchirée entre la France et l’Allemagne, la frontière d’autrefois est devenue aujourd’hui un signe d’alliance qui est tout un symbole pour Strasbourg emblématique de l’unité européenne. La ville accueille le siège du parlement européen, du conseil de l’Europe et du palais des droits de l’homme

Reviews

No reviews yet

Write the first review
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.