Audio tour

Audio tourLYON UNESCO : VIEUX-LYON

2 sights

  1. Audio tour Summary
  2. Audio tour Summary

    Se promener sur le site historique de Lyon, c'est flâner à travers le temps, depuis sa fondation en 43 avant J.-C. jusqu'à nos jours. La ville a gardé des traces permanentes et continues des périodes qui ont marqué son histoire.

    Le développement de l'urbanisme de la ville est étonnant et unique. A l'époque gallo-romaine son centre se situe essentiellement sur la colline de Fourvière. Il s'est naturellement déplacé glissant lentement vers la Saône pour s'étendre ensuite toujours plus à l'Est. La cité médiévale s'installe aux bas des pentes, coincée entre la colline et la rivière. Les quartiers du Vieux-Lyon qui la composent, construits sur une étroite bande de terre, s'accrochent aux pentes. Les rues, les escaliers et les passages dévalent jusqu'à la Saône.

    A la Renaissance, période d'apogée de la cité, les trois quartiers qui la composent prennent leurs caractéristiques :
    - •Saint-Paul au Nord : quartier de la grande bourgeoisie, centre financier et commercial
    - •Saint-Jean entre les deux autres : quartier du haut clergé et de l'aristocratie
    - •Saint-Georges au Sud : quartier des artisans.

    L'évolution du quartier se prolonge aux XVIIème et XVIIIème siècles, le rayonnement de Lyon se transforme et la ville prend un nouvel essor. La cité se développe alors de l'autre côté de la Saône. Après des années d'abandon et de désintérêt, après avoir échappé à des démolitions inconsidérées et des projets de voie express, grâce à la loi Malraux, le Vieux-Lyon devint en 1964, le premier secteur sauvegardé de France. Les vieilles pierres et les maisons anciennes restaurées ont repris vie.

    Mondialement connu pour son architecture Renaissance, le quartier du Vieux-Lyon doit sa fabuleuse conservation au Plan de Sauvegarde et à la loi Malraux protégeant le site dès 1964. On y rencontre une architecture bourgeoise, très influencée par l'Italie et par la capitale. Le quartier commence à être vraiment occupé à l'époque carolingienne (vers 800) sous l'influence de Charlemagne, puis au Moyen Age. Cette époque nous a légué les grandes églises (Saint-Georges, Saint-Paul et Saint-Jean), la Manécanterie, mais aussi et surtout, la trame des rues. C'est à ce moment que l'orientation du quartier se met en place et que sont créées de grandes artères parallèles à la Saône. Les rues que nous connaissons aujourd'hui sont les mêmes que celles du Moyen-Age...

    La fin de l’époque médiévale puis la Renaissance conduisent le quartier à son apogée. Se mettent alors en place et se lotissent les parcelles étroites ("en touches de piano") réparties le long des grandes artères comme la rue Tramassac, la rue Saint-Jean et la rue Saint-Georges.

  3. 1 Avenue Adolphe Max
  4. 2 Palais Saint-Jean
  5. 3 Place Saint-Jean
  6. 4 Manécanterie
  7. 5 Primatiale Saint-Jean
  8. 6 Rue Saint-Jean
  9. 7 Rue Sainte-Croix
  10. 8 Maison du Chamarier, 37 rue Saint-Jean
  11. 9 Rue de la Bombarde
  12. 10 Jardin archéologique
  13. 11 Palais de Justice
  14. 12 Rue du Palais de Justice
  1. Audio tour Summary

    Se promener sur le site historique de Lyon, c'est flâner à travers le temps, depuis sa fondation en 43 avant J.-C. jusqu'à nos jours. La ville a gardé des traces permanentes et continues des périodes qui ont marqué son histoire.

    Le développement de l'urbanisme de la ville est étonnant et unique. A l'époque gallo-romaine son centre se situe essentiellement sur la colline de Fourvière. Il s'est naturellement déplacé glissant lentement vers la Saône pour s'étendre ensuite toujours plus à l'Est. La cité médiévale s'installe aux bas des pentes, coincée entre la colline et la rivière. Les quartiers du Vieux-Lyon qui la composent, construits sur une étroite bande de terre, s'accrochent aux pentes. Les rues, les escaliers et les passages dévalent jusqu'à la Saône.

    A la Renaissance, période d'apogée de la cité, les trois quartiers qui la composent prennent leurs caractéristiques :
    - •Saint-Paul au Nord : quartier de la grande bourgeoisie, centre financier et commercial
    - •Saint-Jean entre les deux autres : quartier du haut clergé et de l'aristocratie
    - •Saint-Georges au Sud : quartier des artisans.

    L'évolution du quartier se prolonge aux XVIIème et XVIIIème siècles, le rayonnement de Lyon se transforme et la ville prend un nouvel essor. La cité se développe alors de l'autre côté de la Saône. Après des années d'abandon et de désintérêt, après avoir échappé à des démolitions inconsidérées et des projets de voie express, grâce à la loi Malraux, le Vieux-Lyon devint en 1964, le premier secteur sauvegardé de France. Les vieilles pierres et les maisons anciennes restaurées ont repris vie.

    Mondialement connu pour son architecture Renaissance, le quartier du Vieux-Lyon doit sa fabuleuse conservation au Plan de Sauvegarde et à la loi Malraux protégeant le site dès 1964. On y rencontre une architecture bourgeoise, très influencée par l'Italie et par la capitale. Le quartier commence à être vraiment occupé à l'époque carolingienne (vers 800) sous l'influence de Charlemagne, puis au Moyen Age. Cette époque nous a légué les grandes églises (Saint-Georges, Saint-Paul et Saint-Jean), la Manécanterie, mais aussi et surtout, la trame des rues. C'est à ce moment que l'orientation du quartier se met en place et que sont créées de grandes artères parallèles à la Saône. Les rues que nous connaissons aujourd'hui sont les mêmes que celles du Moyen-Age...

    La fin de l’époque médiévale puis la Renaissance conduisent le quartier à son apogée. Se mettent alors en place et se lotissent les parcelles étroites ("en touches de piano") réparties le long des grandes artères comme la rue Tramassac, la rue Saint-Jean et la rue Saint-Georges.

Reviews

6 reviews

Review this tour
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.
  • Traveler

    5 out of 5 rating 09-19-2017

    la vie de mare c est parfait

  • Una passejada molt interessant

    5 out of 5 rating 08-04-2017

    Passejada fàcil i planera.

  • vanessa

    5 out of 5 rating 08-11-2016

    Un joli circuit facile à faire.

  • Luc

    4 out of 5 rating 06-20-2016

    C'est interessant.

  • thollet

    4 out of 5 rating 03-20-2016

    très beau parcours pour découvrir le vieux Lyon