Audio tour

Audio tour ASPRES - LA VILLE DE THUIR -

QR code

2 sights

  1. Audio tour Summary
  2. Audio tour Summary

    Thuir est citée dès le Xe siècle dans des documents d'époque. C'est une ancienne villa royale, entourée d'une enceinte qui abritait l'église, la « cellera » et le cimetière. Cette enceinte était un heptagone irrégulier, elle était faite en cailloux roulées. Un fossé complétait le dispositif défensif de la villa. Au fils des ans des habitations supplémentaires se sont formées autour de l'enceinte, formant comme un bourg à l'extérieur de la minuscule ville. Il fallut donc renforcer à nouveau les défenses en construisant une deuxième enceinte, flanquée de tours et de meurtrières. Les travaux durèrent toute l'année 1287. L'enceinte intérieure apparut alors comme une citadelle, à l'instar de la ville de Mont-Louis des années plus tard. En 1294 la ville obtient du roi une charte de consulat.

    Thuir contribua à la guerre franco-espagnole de 1793 : Cette année-là, les espagnols prirent la ville le 29 juin et la gardèrent jusqu'à 21 septembre, fuyant après un siège des français. Avant la révolution, Thuir était un bourg commerçant. Les domaines d'activités principales étaient la papeterie, l'imprimerie et la poterie, mais c'est au XIXe siècle que le village va connaître son heure de gloire.

    En 1827, Simon et Pallade Viollet, deux frères marchands de tissus originaires de Corsavy, créent à Thuir un chai destiné à élever un vin doux naturel sous le nom de Byrrh. Sa popularité allant croissant, la cave s'est agrandie et, à partir de 1965 elle mettait en bouteille d'autres marques comme Cinzano, Bartissol ou Dubonnet.

    Quant à l'origine du nom de Byrrh, elle est très spéciale. Les tissus que vendaient les deux frères étaient référencés sous un code de 5 lettres. Le jour où ils décidèrent de créer le vin, les lettres du dernier tissu reçu était B.Y.R.R.H. Et c'est pourquoi on boit aujourd'hui du Byrrh. A noter que la cave possède une curiosité : le plus grand foudre en chêne du monde. C'est à voir !

  3. 1 La Tour et La Chapelle de la Famille VILAR
  4. 2 Statue de Léon Jean GREGORY
  5. 3 Les Caves BYRRH
  6. 4 La Villa Palauda
  7. 5 La Chapelle de La Pietat
  8. 6 La Prade, un exemple d'espèces protégèes : la Tortue de cours d'eau
  9. 7 Les milieux humides
  10. 8 Chapelle Saint-Sébastien
  11. 9 Notre Dame de La Victoire
  12. 10 Place de La Cellera
  1. Audio tour Summary

    Thuir est citée dès le Xe siècle dans des documents d'époque. C'est une ancienne villa royale, entourée d'une enceinte qui abritait l'église, la « cellera » et le cimetière. Cette enceinte était un heptagone irrégulier, elle était faite en cailloux roulées. Un fossé complétait le dispositif défensif de la villa. Au fils des ans des habitations supplémentaires se sont formées autour de l'enceinte, formant comme un bourg à l'extérieur de la minuscule ville. Il fallut donc renforcer à nouveau les défenses en construisant une deuxième enceinte, flanquée de tours et de meurtrières. Les travaux durèrent toute l'année 1287. L'enceinte intérieure apparut alors comme une citadelle, à l'instar de la ville de Mont-Louis des années plus tard. En 1294 la ville obtient du roi une charte de consulat.

    Thuir contribua à la guerre franco-espagnole de 1793 : Cette année-là, les espagnols prirent la ville le 29 juin et la gardèrent jusqu'à 21 septembre, fuyant après un siège des français. Avant la révolution, Thuir était un bourg commerçant. Les domaines d'activités principales étaient la papeterie, l'imprimerie et la poterie, mais c'est au XIXe siècle que le village va connaître son heure de gloire.

    En 1827, Simon et Pallade Viollet, deux frères marchands de tissus originaires de Corsavy, créent à Thuir un chai destiné à élever un vin doux naturel sous le nom de Byrrh. Sa popularité allant croissant, la cave s'est agrandie et, à partir de 1965 elle mettait en bouteille d'autres marques comme Cinzano, Bartissol ou Dubonnet.

    Quant à l'origine du nom de Byrrh, elle est très spéciale. Les tissus que vendaient les deux frères étaient référencés sous un code de 5 lettres. Le jour où ils décidèrent de créer le vin, les lettres du dernier tissu reçu était B.Y.R.R.H. Et c'est pourquoi on boit aujourd'hui du Byrrh. A noter que la cave possède une curiosité : le plus grand foudre en chêne du monde. C'est à voir !

Reviews

A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.

Create your own audio tours!

Use of the system and the mobile guide app is free

Start

App preview on iOS, Android and Windows Phone