Audio tour

Audio tourVisite de Thonne-les-Près

2 sights

  1. Audio tour Summary
  2. Audio tour Summary

    Thonne-les-Près présente une succession de couleurs et de volumes architecturaux qui ne manqueront pas de vous séduire.

    Le célèbre poète Maurice Carême venait souvent y trouver l’inspiration. Du patrimoine religieux au patrimoine architectural, ce village, qui tient son nom du ruisseau qui le traverse, recèle de nombreuses anecdotes.

    Du château seigneurial de Laval de 1662, disparu pendant la tourmente révolutionnaire, il reste encore un puits. Le château actuel a été reconstruit au début du XIXe siècle par Frédéric de Crochart et embelli en 1890 par le Baron Albert de Benoît, maire et député de la Meuse de 1901 à 1905. Le bâtiment face au château était une écurie pour les chevaux de chasse à courre ; il fut occupé par les Haras nationaux. Le long de la Thonne s’élève un bâtiment en forme de croix : il s’agit d’une chiennerie composée de quatre boxes. L’orangerie est orientée plein sud pour capter les rayons du soleil.

    Un impressionnant viaduc ferroviaire à 16 arches traverse le village. La ligne de chemin de fer arrive de Montmédy par un tunnel de 756 m et enjambe la Thonne et la partie basse du village. « Le chemin de fer des Ardennes » a été construit en 1860 par les Compagnons du devoir et fut électrifié en 1955.
    Près du viaduc, fut érigée en 1909 une statue de Jeanne d’Arc.

    Au-delà du cimetière, un exceptionnel point de vue sur la citadelle de Montmédy est offert. En pénétrant dans la forêt, se dresse à droite la croix Nicaise dont l’histoire est gravée dans la pierre.

  3. 1 73- Histoire du village
  4. 2 74- De l'église au cimetière
  1. Audio tour Summary

    Thonne-les-Près présente une succession de couleurs et de volumes architecturaux qui ne manqueront pas de vous séduire.

    Le célèbre poète Maurice Carême venait souvent y trouver l’inspiration. Du patrimoine religieux au patrimoine architectural, ce village, qui tient son nom du ruisseau qui le traverse, recèle de nombreuses anecdotes.

    Du château seigneurial de Laval de 1662, disparu pendant la tourmente révolutionnaire, il reste encore un puits. Le château actuel a été reconstruit au début du XIXe siècle par Frédéric de Crochart et embelli en 1890 par le Baron Albert de Benoît, maire et député de la Meuse de 1901 à 1905. Le bâtiment face au château était une écurie pour les chevaux de chasse à courre ; il fut occupé par les Haras nationaux. Le long de la Thonne s’élève un bâtiment en forme de croix : il s’agit d’une chiennerie composée de quatre boxes. L’orangerie est orientée plein sud pour capter les rayons du soleil.

    Un impressionnant viaduc ferroviaire à 16 arches traverse le village. La ligne de chemin de fer arrive de Montmédy par un tunnel de 756 m et enjambe la Thonne et la partie basse du village. « Le chemin de fer des Ardennes » a été construit en 1860 par les Compagnons du devoir et fut électrifié en 1955.
    Près du viaduc, fut érigée en 1909 une statue de Jeanne d’Arc.

    Au-delà du cimetière, un exceptionnel point de vue sur la citadelle de Montmédy est offert. En pénétrant dans la forêt, se dresse à droite la croix Nicaise dont l’histoire est gravée dans la pierre.

Reviews

No reviews yet

Write the first review
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.